Comment faire un moment calme à la maternelle ?

Dans ces moments atypiques que nous vivons, profitons du développement chez nos enfants de leur capacité de sérénité et de calme face à des situations difficiles. Il est essentiel qu’en plus des activités scolaires et de la routine quotidienne que nous menons avec eux au cours de ces semaines, nous mettions de côté un moment de la journée pour mener des activités qui les aident à valoriser ces valeurs et à y prêter attention, réfléchir, évaluer leur propre comportement, valeur et apprécient le monde extérieur qui les entoure et leur situation.

cinq exercices basés sur la méthode MontessoriIl existe différents types d’enseignement et une grande variété d’activités pour promouvoir ces valeurs. Voici que vous pouvez mettre en pratique chez vous, dans le but de développer leur aptitude à se calmer en période de troubles ou quand ils en ont besoin.

A découvrir également : Comment fixer des limites à votre enfant ?

  1. Le jeu du silence en groupe. Ce juego est une adaptation que María Montessori a conçue pour les classes scolaires et qui est actuellement mise en œuvre dans certaines d’entre elles. Le jeu consiste à éteindre la télévision ou le lecteur de musique à un moment de la journée et/ou de la semaine ou à réserver un endroit à l’intérieur de la maison où ces bruits ne viennent pas. Par la suite, le père ou la mère montrera une carte ou un papier avec le mot SILENCIO. Lorsque chaque membre de la famille observe le signal, il arrête de faire l’activité qu’il fait et reste silencieux sans bouger aucune partie de son corps. Ceci est destiné à être conscient de tous les sons qui ne sont pas normalement remarqués, par exemple : le son du tic-tac de l’horloge ou le bourdonnement du frigo entre autres. Après quelques minutes, la personne qui guide l’activité pourra chuchoter le nom de l’un des enfants et il devra se lever très lentement de chez lui et marcher sur la pointe des pieds jusqu’à ce qu’il arrive là où il se trouve. trouvez le guide. Cela doit être fait si silencieusement que personne ne peut l’entendre. Le processus se poursuit avec tous les autres membres de la famille qui participent à l’activité. À la fin, tout le monde peut commenter et décrire les sons qu’il a entendus pendant le jeu. Ce jeu permet aux enfants de connaître la paix qui vient de l’immobilité, il leur apprend aussi que le pouvoir du silence n’est pas automatique, qu’il faut s’efforcer d’y parvenir.
  2. Le jeu du silence individuel. Pour cet exercice, vous aurez besoin d’un tapis individuel, d’une carte avec le mot SILENCE et d’un sablier de 1 à 3 minutes. L’horloge définira le début et la fin de l’activité, ce qui permettra à l’enfant de le faire de manière autonome. Pour faire cet exercice, l’enfant peut enlever ses chaussures et s’asseoir sur le tapis devant la carte avec le signal de silence. Pendant que le temps passe, le petit devrait essayer de se taire et toujours sur place. Il est important de ne pas être interrompu tout au long de l’activité et, à la fin, si vous en avez envie, vous pourrez exprimer votre expérience pendant l’exercice. Ce jeu aidera le petit à prendre conscience de sa voix intérieure, à faire attention à toutes les pensées qui surgissent, à encourager sa réflexion et à se calmer .
  3. Les cartes de posture. Pour réaliser cette activité, des cartes doivent être préparées au préalable et mises à la disposition de l’enfant pour la réaliser lorsqu’il en a besoin. Ces cartes auront une image ou un dessin d’un enfant effectuant différentes postures à imiter, à savoir :
  • Position 1 : Debout, les bras croisés sur la poitrine, il symbolise l’amour.
  • Posture 2 : Placer vos bras comme si vous étiez blottir contre un bébé, symbolise la prise en charge de quelqu’un.
  • Position 3 : Debout, tendez la main et le bras indiquant que vous tenez quelque chose, symbolise le verbe donner.
  • Posture 4. Debout et les mains tendues comme si vous receviez quelque chose, symbolise le verbe recevoir.

Un tapis et un sablier minute seront également nécessaires. Le garçon pourra enlever ses chaussures et démarrer l’aiguille des minutes. Ensuite, vous devrez imiter la première position et essayer de rester calme et tranquille. À la fin de la minute, vous passerez à la position suivante. Le véritable défi du jeu est que l’enfant doit porter une attention particulière à chaque détail des postures et essayer de les imiter le plus précisément possible. À la fin, et si l’enfant en a envie, vous pouvez exprimer ce qu’il ressentait en effectuant les différentes postures. Ce jeu permet à l’enfant de prendre conscience de son corps, d’encourager sa concentration, sa patience et son calme.

  1. Le coin tranquille. Ce coin se compose d’un petit espace qui peut être dans le salon de la maison, près d’une fenêtre ou en cas d’aquarium peut être juste en face de celle-ci, où l’enfant doit s’asseoir sur une chaise et observer tranquillement chaque détail qui se dégage devant lui, comme voir un poisson à l’intérieur de l’aquarium ou regarder les arbres à travers la fenêtre, une belle plante ou un objet devant elle. Ce qui est indispensable dans ce coin, c’est que le petit essaie de se taire et de profiter de certaines des merveilles de la nature. Ce jeu permettra à l’enfant d’améliorer sa capacité à se calmer et à se calmer.
  2. Un jardin de pierres japonais. Le nom de ce jeu vient de l’étude de la culture japonaise dans une classe préscolaire Montessori, où les enfants devaient connaître le pouvoir de la sérénité et comprendre le sens de la beauté de la nature pour cette culture.

Pour mener à bien cette activité, il faut : espace calme où une petite table est placée à la portée de l’enfant. Celui-ci devrait s’enfoncer juste en face. Sur la table sera placé un plateau de sable et à côté un panier avec de belles pierres, une petite pelle et un râteau. Les outils utilisés pour les pots d’intérieur en sont un exemple. De plus, une petite brosse, une pelle à poussière et une photo d’une personne nettoyant le sable d’un jardin de pierre.

A lire aussi : Quel est le sens du lundi de Pâques ?

Cette activité doit se faire individuellement et en silence. L’enfant doit aplatir lentement le sable avec les paumes de ses mains, puis il devra trier les pierres comme il le souhaite, en les plaçant dans ou hors du sable, mais toujours doucement jusqu’à ce qu’il soit satisfait, puis il devra ratisser le sable d’une manière attrayante. Pour finir, vous utiliserez les outils nécessaires pour collecter le sable qui se répand. Ce jeu permet à l’enfant de développer sa sérénité, son concentration et servira d’autorégulation émotionnelle.

Nous espérons que ce type d’activité vous sera utile ces jours-ci et à l’avenir.

Nous vous encourageons beaucoup et espérons vous revoir très bientôt !

« La condition essentielle de la domination est la sérénité, qui nous permet de voir les choses dans leur vrai aspect et nous empêche de les dorer et de les ombrer selon notre humeur » (Yoritomo Tashi)

Denisse Huerta, psychologue chez RedCenit

ARTICLES LIÉS