Comment savoir si on a des acouphènes ?

Vous vous sentez mal à l’aise dans votre tête à cause de quelques sons ? Vous avez d’infimes perturbations sonores dans votre boîte crânienne ? Cela peut provenir d’un mal pas très connu de tous : les acouphènes. Ce sont des manifestations de bruits qui mettent mal à l’aise ceux qui les subissent.

Il n’est pas toujours facile d’identifier un tel mal. Toutefois, quelques indices peuvent vous aider à mettre un nom sur vos maux s’il s’agit des acouphènes. Trouvez ici des indications pour savoir si vous avez des acouphènes.

Lire également : Quel est le tarif horaire d'un stagiaire ?

Les signes indicateurs de la présence d’acouphènes

Les acouphènes sont des bruits parasites perçus à intensité variable d’une personne à une autre. Ils sont très observés chez les vieilles personnes souffrant de maux auditifs. Cependant, les jeunes peuvent aussi avoir les acouphènes s’ils sont exposés à des fréquences sonores très nocifs pour l’organisme. Les acouphènes se manifestent de plusieurs façons qu’il est nécessaire de connaître pour pouvoir savoir si vous souffrez ou pas d’acouphènes.

Un acouphène est une perception auditive de sons n’ayant pas d’origine extérieure. La gêne sonore est produite et entendue à l’intérieur de la tête par la personne qui est concernée. Le son est uniquement entendu par le sujet, et son entourage n’y a pas accès.

Lire également : Quelle catégorie de jouets doit-on offrir aux enfants ?

Pour savoir si vous souffrez d’acouphènes, la nuit est l’instant idéal pour découvrir ce mal-être. En effet, si l’acouphène est léger, vous ne pouvez pas le percevoir au cours de vos activités quotidiennes. C’est lorsque que vous êtes statique, au repos que vous pouvez entendre amplement les sons dans votre tête.

Vous pouvez par exemple vous poser tranquillement dans une pièce dépourvue de tout autre son. Pour ne pas trouver ça ennuyeux, vous pouvez vous munir d’un livre pour faire de la lecture. Si vous entendez de légers sifflements ou des bourdonnements, outre vos pensées, alors vous pouvez être sûr d’avoir des acouphènes. Ces derniers peuvent provenir de nombreuses causes.

savoir si on a des acouphènes

Les causes des acouphènes

Pour savoir si on a des acouphènes, il est important de comprendre leurs causes. Les acouphènes ne sont pas des pathologies à proprement parler. Ce n’est non plus des maladies héréditaires que l’on peut hériter de la famille. Si vous avez des acouphènes, il y a plusieurs causes qui peuvent expliquer ce mal.

De façon générale, les acouphènes représentent des symptômes avant-coureurs de très grands problèmes auditifs. Ils sont principalement observés chez les personnes âgées, souffrant des divers problèmes de vieillesse, telle que l’hypertension artérielle, les arthrites, etc.

Les acouphènes peuvent aussi provenir d’une exposition trop permanente à un bruit. Ils peuvent aussi être la conséquence de traumatismes crâniens ou des effets secondaires d’un médicament ototoxique. Les acouphènes annoncent également la survenue de la maladie de Ménière. Ils sont aussi des symptômes de la présence d’une tumeur dans le crâne. En regroupant ces causes, vous pouvez savoir si vous souffrez d’acouphènes et en distinguer les différents types.

Les différents types d’acouphènes

Il n’y a pas une forme standard d’acouphènes. Ils sont ressentis de façon très différente d’un individu à un autre. L’intensité et la forme que perçoivent les gens diffèrent grandement. On distingue donc de nombreux types d’acouphènes.

Certaines perçoivent les acouphènes comme des bruits légers semblables à des bourdonnements ou à des grésillements, comme celui que fait le beurre quand on le met dans une poêle. Il peut aussi s’agir de tintement, de claquement ou encore de sonnerie douce. Ces bruits sont souvent perçus à l’arrière de la tête.

D’autres personnes ressentent les acouphènes d’une manière beaucoup plus intense. Elles peuvent les percevoir comme des sifflements aigus. Les acouphènes peuvent aussi ressembler à des martèlements semblables au bruit du marteau sur une enclume. Pour ces types d’acouphènes, on peut parler d’hyperacousie.

Dans la plupart des cas, la différence entre les acouphènes est déclinée par la perception de chaque individu. Certains peuvent en souffrir au point de manquer sérieusement de concentration, d’avoir des troubles du sommeil, de l’irritation, et même des problèmes auditifs. Il devient donc impératif de trouver des solutions pour ce type de mal.

ARTICLES LIÉS